Les Sailfilles – Entraînement n°4

Date : Dimanche 14 octobre 2018 de 13 à 17 heures
Skipper : Brice ARMENGAUD
Equipage Sailfilles : Marine F., Emilie L.P., Lolo R.
Météo : Vent N/E, bien établi et ô magie, régulier à 15/16 nœuds.
Un équipage bien restreint cette fois mais ultra motivé.
Dans un premier temps : Lolo à la barre, Emilie à la GV et au réglage de foc, Marine, réglage du foc et piano. Brice, à l’arrière aux bastaques. Ensuite, on permutera Lolo et Emilie. Pour terminer, on laissera Brice à la barre, histoire qu’il se fasse aussi un peu plaisir. Même s’il n’est pas fort, le vent est quand même soutenu et vu le nombre restreint de l’équipage, on opte tout de suite pour un ris dans la GV. On installe le génois de croisière, moins grand que l’autre.

Beaucoup d’exercices techniques aujourd’hui : Apprendre à enrouler une bouée. Dans tous les sens: arriver au portant, repartir au prés. Arriver au prés, pif paf, repartir au près, arriver au près, repartir au portant. Et tout ça un nombre incalculable de fois qui a mis à mal la résistance physique de ces dames !

Petite pause, nav tranquille et zou, on y retourne. On lâche le ris. Très volontaire, l’équipage met à profit les conseils et les manœuvres sont de plus en plus réussies. Nous reprenons le ris car on a du mal à tenir la GV et on part à la chasse des bateaux présents sur le plan d’eau. Un cata qu’on dépasse au portant sous son vent. Pas très compliqué. Ensuite, on file au large à la poursuite d’un mono mais on n’arrivera pas à le rattraper. Relâche pour le retour, Brice à la barre, on rentre en discutant de tout et de rien.

Cerise sur le gâteau, pour terminer en beauté, on se paie le luxe de faire une rentrée à la voile jusqu’à notre place. Quand je disais motivées les filles, c’était motivées. Bravo Emilie ! Ce fut une belle sortie avec des conditions de navigation excellentes. La composition de l’équipage n’a pas permis de sortir le spi, mais ce sera pour une prochaine fois. On a déjà bien travaillé.

Prochain entraînement dimanche 18 novembre à 10 heures sous le coaching de Marc O. Et encore un grand merci à Brice qui a pris la décision de nous faire sortir alors même que nous étions si peu nombreuses.